Mai et juin, les grandes récoltes

C’est en mai que commence la grande récolte de miel. Le colza a débuté sa floraison très tôt cette année, mais celle-ci s’est néanmoins étendue jusqu’au 24 mai, ce qui a permis aux colonies de profiter au maximum de cette première miellée.

Pour pouvoir récolter le miel, celui-ci doit être mûr (les abeilles l’assèchent et l’operculent) afin de pouvoir garantir sa bonne conservation. Il est donc nécessaire d’attendre, après la fin de la floraison, quelques jours (une semaine) avant de l’extraire. La première extraction a eu lieu le 2 juin (plus de 17 kg par ruche en moyenne) et les hausses ont immédiatement été remise en place sur les ruches.

La miellée d’été avait déjà commencé. Nectar et miellat rentraient à grande vitesse dans les colonies si bien qu’à fin juin, les quantités de miel dans les ruches sont déjà supérieures au miel récolté au début du mois ! Le mois de juin a été très chaud, mais néanmoins suffisamment humide pour booster la production de miel.

C’est une année exceptionnelle qui s’annonce, mais les risques de pertes cet hiver sont d’autant plus importants. Les colonies se sont très fortement développées et les varroas, qui suivent une courbe de croissance exponentielle, également. Les abeilles, quant à elles, se sont fatiguées à récolter et faire murir ces quantités importantes de miel. Elles seront ainsi d’autant plus affaiblies pour affronter la saison hivernale….

Suivi du rucher 2017

Suivi du rucher 2016

Suivi du rucher 2015

L’essaimage

Définition Wikipedia : L’essaimage se produit généralement à la saison favorable, généralement avant les miellées...