La visite de printemps

L’hiver n’a pas été très rude, les colonies étaient actives encore jusqu’en décembre, certaines présentaient même du couvain lors du traitement à l’acide oxalique réalisé juste avant Noël… Cela peut conduire à une prolifération importante de varroas et un affaiblissement accéléré des colonies.

21 ruches ont passé l’hiver. Pour la plupart, elles se développement bien et présentes déjà 3 à 5 cadres de couvain. Les provisions sont inégales. Je profite donc de cette première visite pour prélever quelques cadres de nourriture aux ruches les mieux garnies et les transférer aux colonies en manque. C’est également l’occasion de retirer les cadres les plus anciens, de couleur foncée, presque noire, pour les fondre et les remplacer au fur et à mesure du développement des colonies par des cires neuves. Ces dernières reçoivent leur première cire à bâtir qui va stimuler la ponte et permettre l’élargissement du nid.

Les températures sont faibles… la visite est courte mais rassurante. L’année 2016 s’annonce bien !